Lors de l’assemblée générale des actionnaires, tenue mardi 27 juin 2017, à la rédaction de Paris, un sérieux coup de jeune a été donné au conseil de surveillance.
Du fait de l’obligation légale de compter au moins 40% de femmes dans le conseil de surveillance, seuls six des dix membres ont été renouvelés (David Guiraud, président du CS, Michel Camdessus, vice-président, Denis Boissard, Bruno Frappat, Benoît Le Goaziou et Paul Hutin).
Les membres sortants (Yvonne Le Goaziou, François-Xavier Hutin, Jacques Duquesne et Georges Coudray) sont nommés membres honoraires.

Quatre femmes font donc leur entrée dans ce conseil qui supervise l’activité du directoire :
- Annabel Desgrées du Loû, 48 ans, directrice de recherches à l’Institut de recherche pour le développement (et membre du conseil des Semaines sociales);
- Christine Blanc-Patin, 58 ans, expert-comptable et commissaire aux comptes de profession (administratrice de Spir communication) ;
- Valérie Cottereau, 44 ans, architecte et PDG de la société rennaise Artefacto ;
- Laurence Méhaignerie, 48 ans, présidente du cabinet de conseil en investissement Citizen Capital Partenaires (ancienne journaliste et fille du maire de Vitré).

“Je suis sûr que c’est un nouveau départ pour le journal, on vous remet sa destinée, son histoire”, leur a dit François Régis Hutin, qui a participé au conseil de surveillance qui a suivi l’AG.

Pour mémoire, la création du conseil de surveillance de la SA Ouest-France remonte à 2014.