Deux rendez-vous importants sont au menu de la semaine prochaine pour faire vivre les décisions de l’assemblée générale du 5 juin.

Mercredi 16 : nouvelle réunion de la négociation sur l’évolution du secrétariat d’édition et l’intégration de la mise en page. La direction devra apporter des réponses aux questions de l’assemblée générale que les syndicats ont répercutées ce jeudi matin.

Nous avons notamment insisté sur la charge de travail, les évolutions indispensables de la grille de salaires des secrétaires d’édition et journalistes sportifs, le nombre de titularisations de jeunes confrères, les conséquences de l’éventuelle futur organisation sur les tournes de week-ends, la formation des actuels SE.

Mardi 15. La veille, les autres préoccupations évoquées lors de l’AG sont à l’ordre du jour de la réunion mensuelle des délégués du personnel journalistes.
Voici les questions posées par le SNJ :
« A la suite des revendications posées lors de l’assemblée générale des journalistes, quelles réponses de la direction ? (autre que la promesse d’une réunion d’ici la fin juin)
- Mise en place d’outils de mesure du temps de travail ?
- Dispositif de récupération des heures dépassant l’horaire légal ?
- Suppression des tâches non journalistiques jugées dégradantes, tels les tableaux de suivi de DMA et des genres rédactionnels ?
- Définition d’une politique éditoriale pour le mutimédia qui intègre toute la rédaction et ne se limite pas à un regard quantitatif ? Quelle réponse, en attendant, sur les DMA vidéo ?
- Moyens de mettre les outils rédactionnels au service du contenu ?
- Moyens mis en œuvre pour que les équipes travaillent dans une ambiance de confiance réciproque ? »

C’est au regard de ces deux réunions et des réponses qui nous pourrons décider de lancer, ou non, le mouvement de la grève du multimédia.

En attendant, il faut, plus que jamais, que la résolution, qui circule depuis hier, soit signée par le maximum de monde sur l’adresse suivante :

agofjuin2010@gmail.com